Olli goes to Bollywood

2008

10 titres + 2 remix de Shri et Smadj
Prix : 12 € ttc
(transport compris)


Avec Tantra (du verbe sanskrit qui veut dire penser), deuxième opus, Olli poursuit sa recherche. À l’exception de deux titres - Govinda (nom d’une divinité très connue) et Bhajan (chant favori de Gandhi lorsqu’il militait pour l’Indépendance de l’Inde), inspirés de chants traditionnels dévotionnels - l’album est construit à partir de compositions en hindi. Celui-ci s’inscrit davantage dans le style de l’hindi pop (équivalent local de la pop anglaise) avec des échappées vers le hip-hop, le dub, le rock. En témoignent Ichke ho gaya (je suis tombé amoureux), usiné avec DJ Swamy (dj électro bhangra), Ichke Mantra, mélange d’électro et de bhangra du Penjab ou encore Dub to ashram, compo jungle-mantra. Les références à Bollywood - lignes mélodiques de violons, jeu couplets / refrain - se retrouvant cette fois dans l’invite à la danse Salam alaïkum DJ (bonjour D’j). Olli, proposant, en outre, des pièces plus intimistes, à l’instar de Fire bhi ou Distance, deux chansons sur l’éloignement, thème récurrent dans l’inspiration musicale indienne. Ou encore A Forest de The Cure, groupe dont il était fan étant jeune, morceau dans lequel le sitar a remplacé la guitare. Une adaptation qui a séduit Robert Smith. Enregistré en Inde en Janvier 2007, 
le mixage a été réalisé pour la deuxième fois sous l’égide de Marco Migliari aux studios Realworld de Peter Gabriel.