Zara Moussa


Pionnière du hip hop féminin d’Afrique de l’Ouest, Zara Moussa marie, tout en verve, les mélodies africaines aux rythmes occidentaux. (Niger)

Z et M sont ses initiales. A 35 ans, Zara Moussa vit à Niamey au Niger. Femme d’une grande ouverture d’esprit, elle cherche ses inspirations dans le respect de sa culture. Elle relève le défi de se faire une place en tant que femme dans le milieu du rap nigérien, pour se faire entendre et se dresser en porte-parole des sans voix.

Pionnière du hip hop féminin d’Afrique de l’Ouest, ZM fait ses débuts en interprétant des standards de grands chanteurs, notamment au sein du grand orchestre de la capitale, l’Orchestre Wiza de Niamey.

En 2002, avec « Femme objet », elle remporte le concours de rap organisé par l’Ambassade de France, tremplin qui lui permet d’enregistrer ses deux premiers singles. ZM se fait un nom ainsi qu’une solide réputation dans le milieu hip hop.

En février 2005, ZM sort « Kirari » son premier album autoproduit. Premier album de rap féminin en solo d’Afrique de l’Ouest, « Kirari » est un acronyme haoussa de défi verbal que lancent les guerriers avant une bataille. Le Kirari exprime le courage et l’invincibilité. Cet album de 12 titres a été retenu parmi les trente meilleures productions musicales du concours Découverte RFI 2006 dans la catégorie musique du monde Afrique, Caraïbes, Pacifique. En 2008, un titre de son album « Kirari » sort sur la compilation dvd « Fangafrika », la voix des sans voix, produit par Mondomix Editions et Staycalm.

Cette même année, Ollivier Leroy (alias Olli - d’Olli & the Bollywood Orchestra) découvre Zara Moussa, il est de tout de suite impressionné par l’énergie et l’authenticité que dégage cette artiste. Fort de son expérience artistique (de production et de diffusion internationales) au sein de sa structure Label Caravan, Ollivier décide de la rencontrer. Il lui propose alors de l’aider en participant à la réalisation de son nouvel album et de le produire. Il s’aperçoit très vite que les artistes nigériens n’ont ni distributeurs ni producteurs et qu’au Niger, si possible, une femme ne chante pas. Très rapidement, l’aspect militant de défense des droits de la femme africaine et l’échange humain prennent une place importante dans cette rencontre artistique.

L’album de Zara Moussa « Ma rage » sort en juin 2012, produit artistiquement par Olli. Il a été enregistré à Niamey en 2010 au Studio du Centre de Formation et de Promotion Musicale avec des artistes traditionnels du Niger et mixé en Angleterre par Marco Migliari (Susheela Raman, Charlie Winston, Robert Plant, Peter Gabriel).

Tantôt poétique, tantôt explosif, toujours percutant, Zara impose un style de hip hop aux rythmiques lourdes où se mélangent les sons ragga et les mélodies africaines. Elle exprime en français, en djerma ou en haoussa sa rage contre toute forme d’injustice et parle sans tabous de la violence, du mariage, de l’amour. ZM occupe une place à part au Niger.

Téléchargements